Belle expérience au Salon National des Femmes

Faire connaître une boutique en ligne à ses débuts n’est pas facile lorsqu’on a pas une boutique physique pour attirer une clientèle et sur internet, il faut travailler le référencement et la confiance des visiteurs via les réseaux sociaux. Heureusement, il existe des évènements qui peuvent nous donner une vitrine face à un public ciblé.

Trois semaines auparavant, nous avons contacter les organisateurs du Salon National des Femmes sans donner suite. La semaine suivante, ils nous ont généreusement facilités l’accès à l’évènement parce qu’ils ont adorés notre concept et nos produits.

Il nous restait deux semaines pour se préparer. Cela peut paraître long mais c’est un temps court pour préparer un tel évènement. Tout un défi pour se préparer ! Nous courions dans tous les sens pour l’achat d’une table et chaises, imprimer des informations, des cartes de visites et un poster assez grand, commander des stocks dans timing précis,…

Bref, l’essentiel était réuni mais nous avions manqués de temps pour les photos de produits et l’achat de support et accessoires pour rendre le kiosque plus attractif et professionnel. Pour être honnête, il y eu des ratés avec l’affichage de notre poster sur le rideau.

Le premier jour du salon à l’ouverture, nous nous posions beaucoup de questions. Vont elles aimer nos produits ? le kiosque est il assez attirant ? vont elle nous juger avec notre poster croche ? Dès les premières ventes de nos limes à ongles en cristal, nous a rendu enthousiaste et motivé.

Par ailleurs, je garderai un souvenir de cette adorable personne âgée, dans les 80 ans et qui voulait une lime à ongles assez flash pour la retrouver dans son sac à main. Elle avait le choix entre la fushia ou orange, les deux couleurs les plus fluorescentes et elle choisissait la fushia.  Je connaissais une personne identique dans l’attitude, ma grand mère maternelle.

Le deuxième jour fut le gros rush, nos ventes décollaient en flèches pour les limes à ongles en cristal mais les bougies en cire d’abeille n’intéressaient aucune visiteuses. Pourtant ces bougies sont certifiées écologiques avec le label « Bee Friendly » et recommandées par l’ American Lung Association. le prix est ce qu’il est, la cire d’abeille comme le miel deviendra un produit de luxe par la disparition annuelle de nos abeilles.

Le troisième jour, nous décidions de baisser le prix des bougies en cire d’abeille et sans succès pour les ventes. Par contre les limes à ongles en cristal continuaient à se vendre.

Nous avons gardés un bon souvenir de notre expériences, nous avons liés des liens avec nos voisines de droites, celles qui vendaient de magnifiques sacs. Nous avions appréciés la courtoisie de nos visiteuses et sutout la confiance de nos clientes à notre kiosque. Notre but était de nous faire connaitre physiquement en plus de nos produits que faire de la pure vente commerciale.

Les visites de notre boutique ont doublées depuis cette expérience au Salon National de la Femme mais on aimerait tellement recevoir des commentaires sur notre page facebook et sur ce blog.

Line et Laurent de Magasinade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *